Quelle nourriture donner à mon cheval ?

L’alimentation d’un cheval dépend de sa race, de son gabarit, de son âge, de son état corporel et de l’intensité de son travail. Même la saison et l’état physiologique sont importants pour rééquilibrer sa ration.

L’alimentation générale d’un cheval

Le cheval est un animal herbivore. S’il est dans la nature, il passe plus de la moitié de la journée à se nourrir de la prairie, des plantes et des végétaux tout en parcourant de longues distances. Mais comme son estomac peut seulement contenir 15 litres, il fractionne ses repas en petits morceaux. Les experts recommandent de ne pas donner des repas trop copieux à votre cheval.
Le mieux est de donner une alimentation continue avec de l’herbe ou du foin. Le gros intestin du cheval est le lieu de fermentation des fibres. Ce dernier est composé de petits organismes qui transforment les fibres celluloses en protéines, acide gras et vitamine. Un changement de régime peut alors engendrer des moisissures et des bactéries. Une alimentation trop riche augmente les risques de coliques.

Les types d’aliments d’un cheval

Les aliments de base d’un cheval sont le fourrage et l’herbe. Ces derniers sont riches en fibres et d’eau, nécessaires à l’organisme de votre cheval. Ils doivent être donnés en grand volume. Ils facilitent la digestion et augmentent la salivation.
En fonction de sa qualité, le fourrage offre un grand apport énergétique. Par ailleurs, sans cette alimentation de base, votre cheval ne peut pas occuper son temps.
Si vous avez du mal à trouver un fourrage, un cheval peut parfaitement se nourrir exclusivement de l’herbe. Cependant, il faut compter un hectare par cheval pour qu’il ait une bonne qualité nutritive. Attention cependant, pendant le printemps, il peut ingérer plus que nécessaire et peut se retrouver en surpoids.
Outre le fourrage et l’herbe, le foin est également une alimentation incontournable pour les chevaux. Il est même considéré comme la meilleure alimentation, car il est composé de graminées, de légumineuses et des plantes herbacées. Le foin est à donner en fonction du poids d’un cheval. Il faut 2 kg à 2,8 kg de foin pour 10 kilos.
L’eau est également cruciale dans l’alimentation d’un cheval. Il a besoin entre 20 à 40 litres par jour pour bien s’hydrater et pour bien ingérer la quantité d’aliments mangée au quotidien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *